LE DEFUNT AMIR LE PERE
CHEIK SAAD AL-ABDALLAH AL-SALEM AL-SABAH
LE QUATORZIEME REGNANT DU KOWEIT
( 15 JANVIER 2006 - 29 JANVIER 2006 )

Le nouveaux police et systèmes de sécurité ont été présentés pendant son règne. Le département des services médicaux de secours (DEMS) a été équipé de nouveaux véhicules, des opérations centrales que la pièce a été établie et la puissance des stations sans fil a été amplifiée.

Il a publié un décret d'Amiri pour établir une académie de police. Pendant son règne, la première conférence arabe traitant l'empêchement de crime et la punition ont été tenues.

Son altesse était une force formidable en créant le Kowéit bloqué et sûr pendant lequel a confirmé les droites des citoyens particulièrement, son temps comme ministre de l'intérieur.

Son altesse cheik Saad Al-Abdullah deviennent le prince de couronne en 1978 et en termes d'affaires étrangères, contribuées considérablement à l'établissement du conseil de coopération de Golfe (GCC).

Sur l'avant domestique, il a favorisé le développement économique social et du pays, s'assurant que la société koweitienne était parmi celle la plus avançée au monde. Son altesse a joué un rôle important en libérant le Kowéit du régime de saddam Hussein.

Les détails de certains de ses plus grands contrats de ce temps incluent: cheik saad insiste que son altesse l'Amir,cheik jabber Al Ahmad Al Sabah devrait laisser le Kowéit pour l'Arabie Saoudite.

En dépit de l'opposition de l'Amir à un tel plan, cheik saad l'a convaincu que si les forces irakiennes réussissaient à le capturer, ce serait un massif, coup de démoralisation aux koweitiens, tandis que s' il étaient dans exile, il pourrait soutenir le mouvement de résistance et soulever la situation difficile de la communauté internationale.

cheik Saad s'est assuré que si le peuple du Kowéit était dans leur propre pays ou exile, ils ont été bien traités et ont été équipés dans des conditions vivantes décentes.

Il a refusé de compromettre avec l'ancien régime irakien et a résolument maintenu la souveraineté territoriale et la liberté absolue du Kowéit. Bien qu'il ait dû faire face à beaucoup de problèmes en raison de l'invasion agressive du Kowéit, il A toujours préformé son prince de couronne de rôles efficacement et avec un désir véritable pour le bien-être des koweitiens.

Il est devenu Amir en janvier 15, 2006 après la mort de cheik Jabber.

عربي English