LE DEFUNT AMIR
CHEIK JABER AL-AHMAD AL-JABER AL-SABAH
LE TREIZIEME REGNANT DU KOWEIT (1977-2006)

Il est né à Koweït en 1926, et étudit à l'école Al-Sharkiyah, Al-Mubarakiyah et Al-Ahmadiyah.

Il était chargé de servir le pays en 1949 lorsqu'il fut nommé chef de la sécurité public, et vice-Emir dans la région d'Al-Ahmadi et les régions pétrolifères. En février 1959, il fut président du département des finances, qui est devenu, par la suite, en 1962, Ministère des finances et de l'économie. Il devient alors le premier ministre des finances de l'Etat du Koweït. Il occupe ce poste jusqu'en 1965. Il hérite du pouvoir le 31 décembre 1977.

Cheikh Jaber a mené le pays avec sagesse, en utilisant son expérience dans les sujets financiers pour faire bénéficier son pays de ses investissements, internes et externes.

Cheikh Jaber défendait avec ferveur l'unité arabe et la puissance politique et économique pleinement approuvée dans le Golf et la péninsule arabique.

Il a joué un rôle important dans l'établissement du Conseil de coopération du Golf, et le premier sommet historique de l'organisation a été tenu aux Emirats Arabes Unis en 1981. La cinquième conférence islamique a été tenue au Koweït, et Cheikh Jaber a été élu comme Président.

Pendant l'invasion du régime irakien en 1990, il a joué un rôle dans la mobilisation et les puissances mondiales, pour soutenir le droit du Koweït à l'indépendance et à la liberté.

Cheikh Jaber a joué un rôle essentiel en rassemblant une coalition internationale pour reconstituer la souveraineté et l'indépendance du Koweït après l'invasion irakienne.

Il a travaillé étroitement avec les pays arabes et d'autres alliés pour assurer la libération du Koweït de ses agresseurs. Après la libération du Koweït. Cheikh Jaber a fait des efforts considérables pour reconstruire le pays.

En cela, il a remarquablement réussi et la renaissance du Koweït a commence après une durée relativement courte, dépassant des espérances de la communauté internationale.

عربي English