L’economie

Avant la découverte du pétrole

Les koweitiens ont été influencés par deux éléments principaux de l’environnement qui sont la Mer et le Désert, qui ont un impact significatif sur la formation des habitudes et des traditions, en plus d'influencer la structure sociale et économique du pays. Ainsi, les métiers comme la pêche aux perles et le commerce étaient les métiers les plus populaires de l’époque. La pêche venait après. Le transport commercial était une source de revenus au Koweït avant la découverte de pétrole, sauf que le rendement financier et économique de cette activité était très limité, et les moyens et les outils utilisés pour la pêche étaient simples. Par contre le métier de la construction de bateaux s’est significativement accru, car le mouvement des rives koweitiennes était très actives, entre des bateaux quittant le Koweït pour un voyages se prolongeant sur plusieurs mois ou des bateaux chargés de marchandises en provenance des port de l’Inde, d’Afrique, de Yémen ou d’Oman, et des bateaux transportant de l’eau douce de Basorah. Cependant, ce métier s’est considérablement détérioré au début des années cinquante avec l’avènement des bateaux a vapeur. Ainsi, les marins koweitiens ont arrêté d’utiliser les bateaux à voile. Sans oublier la découverte du pétrole en quantités commerciales.

L’histoire de la monnaie koweitienne

Depuis l’installation de la famille Al Sabah depuis plus de 50 ans, la première devise qui a circulée au Koweït était une devise avec un forme très étrange nomée "Tawelat al hassa". La premier tentation d’émettre une devise nationale était a l’époque du cinquième souverain cheikh Abdullah ben Sabah (1866-1892) lorsqu’il a ordonné la création d’une monnaie nationale en expression de la souveraineté d’une valeur de "Beza", qui a été frappée manuellement, ce qui lui procure une forme irrégulière. Quelques centaines de cette devise ont circulé dans le marché, mais cette situation n’a continuée que pour quelque mois en raison du pouvoir de la monnaie indienne, le Roupie, et l’absence de couverture en or pour la supporter. Au 19 Octobre 1960 la loi numéro 14 sur la monnaie koweitienne a été adoptée, pour régler la nouvelle devise koweitienne qui est le Dinar koweitien. Ainsi il a été décidé de retirer les Roupies Indiens de Koweït et les retourner au gouvernement indien. Le premier Avril 1961 le Koweït a commence d’utiliser le Dinar koweitien.

La découverte du Pétrole

Le 22 février 1938 le premier champ de pétrole a été découvert au Koweït, était le champ Burgan, mais la société concessionnaire a décidé de le combler en raison de la difficulté de le contrôler.

En 1946 le 30 Juin, cheikh Ahmed Al Jaber Al Sabah a tourné la roue d'argent marquant le début de l’exportation de la première cargaison de pétrole brut koweitien par les pipelines jusqu’au pétrolier. Durant les trois décennie suivants cette date, il y a eu beaucoup de développements, le société de pétrole du Koweït a commencée des opérations de raffinage à la raffinerie du port Al Ahmedi en 1949, en 1957 la société koweitienne de pétroliers a été établie, en 1960 la société de pétrole nationale a été fonde et en 1963 la société de pétrochimie a été établi, et l’année suivante cette société a commence a fabriquer les dérivés du pétrole, puis le Koweït a nationalisé l’industrie du pétrole le 6 décembre 1975, ou une étape historique a commence.


L’économie du Koweït

L’économie du Koweït est une économie relativement petite et ouverte, ou la plupart de cette économie est contrôlé par le secteur publique. L’industrie du pétrole au Koweït est contrôlée par l’Etat, et représente plus de 50% de produit national brut et 95% de l’exportation du pays et 80% des revenus publics. La réserve de pétrole brut au Koweït représente 10 % de la réserve mondiale. Les exportations pétrolières koweitiennes sont le pétrole brut, les produits pétroliers, le Gaz de pétrole liquéfié,les engrais chimiques, le sel et le chlore. Les ressources en eau sont très rares au Koweït, en raison de la nature désertique du pays, le Koweït ne contient donc pas des terres agricoles, ce qui empêche l’achèvement de tout développement au secteur agricole. En fait la majorité de la production de ce secteur sont le poisson, le bétail et les perles. Le Koweït repose sur plusieurs secteurs qui jouent un grand rôle dans le développement de l’économie du pays, comme le secteur bancaire et financier qui comprend les banques locales, les banques Islamiques locales et les banques étrangères sous le contrôle de la banque centrale du Koweït. Les secteurs de l’investissement, la bourse, le secteur industriel, les services, et d’autres secteurs contribuent au PIB comme le commerce de gros et de détail, l’immobilier et d’autres.


Le rôle économique du Koweït dans le monde et dans le monde Arabe

Le Fond de développement économique arabe a été établis en 1961 comme une association qui prend en charge le management des aides financiers et techniques des pays en développement. L’activité du fond était limitée à fournir le support économique aux pays arabes jusqu'à 1974, mais ses activités se sont étendues pour y inclure tous les pays en développement. L’action du fond s’est concentrées sur les secteurs de l’agriculture, de l’irrigation, le transport, la communication, l’énergie, l’industrie, l’eau et l’assainissement, ainsi que les secteurs socials qui comprennent les établissements éducatifs et sanitaires. Le Koweït a également adopté l’organisation du premier sommet économique arabe qui s’est tenu le 19 janvier 2009 qui vise a la promotion de l’intégration économique entre les pays arabes et a l’achèvement des éléments de la communauté arabe.

عربي English