Le Leader de l'humanité

Allocution de Son Altesse l’Emir de l’Etat du Koweït Cheikh Sabah Al-Ahmed Jaber Al-Sabah, qu’Allah le protège, lors de l’ouverture de la Conférence de donateurs en soutien de la situation humanitaire en Syrie, Etat du Koweït le 30 janvier 2013


Au nom d’Allah Clément et Miséricordieux

Louange à Allah, et que notre Prophète Mahomet, sa famille et ses compagnons soient bénis.

Majestés, Excellences et Altesses,
Son Excellence, Ban Ki Moon, le Secrétaire général des Nations unies,
Son Excellence, le Secrétaire général de l’Organisation de Coopération islamique,
Son Excellence le Secrétaire général de la Ligue arabe,
Son Excellence le Secrétaire général du Conseil de Coopération du Golfe.

C’est avec un grand plaisir que Nous vous accueillons au Koweït et souhaitons en cette occasion remercier Son Excellence M. Ban Ki Moon pour son initiative d’organiser cette importante conférence internationale de très haut niveau, qui rassemble les donateurs en soutien de la situation humanitaire en Syrie ; une conférence qui vient couronner les efforts consentis à l’échelle internationale pour atténuer les souffrances du peuple syrien frère et qui perdurent depuis plus de vingt deux mois.

Nous apprécions votre participation et vous souhaitons plein succès durant cette conférence.

Majestés, Excellences et Altesses,

En collaboration avec les Nations unies, le Koweït abrite cette importante conférence afin de répondre à l’appréciable initiative de Son Excellence M. Ban Ki Moon, le Secrétaire général des Nations unies. Nous croyons fermement à la nécessité de soutenir tous les efforts et médiations internationaux qui visent à soulever les défis et dangers qui menacent la stabilité internationale et aggravent les conditions économiques et sociales de plusieurs pays.

Et si nous apprécions auprès de son excellence, le Secrétaire Général des Nations Unies, surtout après l’escalade du danger et de la complication des conditions en Syrie, sa nomination de son excellence, monsieur Kofi Anan, l’ancien secrétaire général, et son excellence Al Akhdar al Ibrahimi, en tant que ses représentants supérieurs, pour œuvrer à contacter tout les partis en Syrie et les pays influents dans la région, cette nomination importante qui fut également adoptée par la Ligue Arabe afin de servir d’envoyés du monde arabe et des nations unies, alors nous regrettons beaucoup, qu’en dépit des efforts sincères qu’ils ont exercés, des idées et des plans qui, s’ils étaient acceptés, la souffrance du peuple syrien n’ aurait pas du continuer et développer à cet état atroce dont ils se déroulent maintenant.

Notre conférence se déroule alors que la situation humanitaire catastrophique en Syrie ne cesse de se dégrader. Le nombre des victimes ne fait que se multiplier et la destruction n’a épargné aucun quartier en Syrie.

Les rapports effrayants et les chiffres catastrophiques, ainsi que les faits documentés, repris par différentes agences spécialisées, nous attristent profondément, et nous poussent à craindre pour l’avenir, la sécurité et l’intégrité territoriale du peuple syrien frère, ainsi que pour la sécurité et la stabilité de toute la région.

Le dernier rapport du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme est effrayant; il cite entre autre, la mort de plus de soixante mille innocents, hommes, femmes et enfants. Le nombre de disparus, de détenus et de blessés a atteint le seuil des centaines de milliers. Quant aux réfugiés dans les pays voisins leur nombre a dépassé les six cents mille ; ils vivent des situations dramatiques à cause des conditions météorologiques très dures.

Nous saisissons cette occasion pour exprimer notre appréciation des efforts consentis par les pays ayant accueilli ces réfugiés, notamment le Royaume Hachémite de Jordanie, la République libanaise, la Turquie, et la République d’Iraq, et l’immense soutien et secours humanitaires apportés à cette communauté de réfugiés. Nous saluons non moins les grands efforts du Haut Commissariat aux Réfugiés, le Bureau de Coordination des Affaires humanitaires, les organisations et autres agences internationales spécialisées œuvrant dans ce domaine. Ces efforts font partie intégrante du cadre de travail humanitaire de l’Organisation des Nations unies, et des agences internationales spécialisées. Néanmoins, la situation s’est dégradée au point d’atteindre des proportions tragiques nécessitant davantage d’efforts à l’échelle internationale pour coordonner l’aide humanitaire (abri, vêtements et nourriture), destinée à nos frères syriens à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Majestés, Excellences, et Altesses,

Le dernier rapport de la FAO concernant l’état du secteur agricole en Syrie souligne la gravité de la situation. Le rapport met l’accent sur la destruction considérable des infrastructures agricoles, et insiste sur le fait que leur reconstruction sera très longue et nécessitera de grands moyens. La production du blé a ainsi diminué d’au moins cinquante pour cent. Les agriculteurs sont désormais dans l’incapacité de rassembler ce qui reste de leurs récoltes, faute de sécurité et de carburant. Ce qui, à son tour, amplifie les difficultés et prive ces mêmes agriculteurs de leurs moyens de subsistance.

Tous ces faits et chiffres représentent de véritables défis qui nous obligent à collaborer davantage pour surmonter cette catastrophe et cesser la tuerie de nos frères et sauvegarder ce qui reste de leurs infrastructures.

A partir de ce forum, nous lançons un appel sincère à tout les membres du Conseil de Sécurité afin qu’ils mettent la souffrance quotidienne du peuple syrien frère et celle de ses réfugiés et sinistrés devant les yeux et au fond de leur conscience lors de la discussion des derniers développements de cette tragédie humaine et de mettre à part toute autre considération pour prendre leur décision et que l’histoire jugera certainement le rôle du Conseil de Sécurité dans cette tragédie.

Cette tragédie humaine et ces faits effroyables, ainsi que cette réalité si amère sont le fruit du mépris du régime à accéder aux demandes légitimes de son peuple, et de son refus des initiatives régionales et internationales visant à mettre fin à cette catastrophe. Aucune solution visant à mettre fin à ces tueries ainsi qu’aux souffrances du peuple syrien déraciné ne se profile actuellement à l’horizon.

Majestés, Excellences, et Altesses,

Nous appelons les Nations unies et plus particulièrement le Conseil de sécurité dont le mandat est la sauvegarde de la paix et de la sécurité internationales, à unir d’urgence leurs rangs et à surmonter certaines positions obstructionnistes afin de trouver une solution rapide à cette tragédie.

Outre le rôle primordial et dynamique que jouent les Nations unies, ses agences, programmes et fonds, et en vue des différents appels humanitaires urgents lancés par l’ONU ainsi que les autres institutions internationales en soutien au peuple syrien, il nous incombe aujourd’hui d’accroître nos efforts et de mobiliser davantage notre aide humanitaire et nos ressources financières pour faire face à cette situation. Votre soutien ainsi que votre participation à cette conférence sont sans aucun doute un facteur décisif pour atténuer les souffrances de nos frères syriens et panser leurs blessures.

L’Etat du Koweït, gouvernement et peuple, par le biais de ses institutions officielles et locales, n’épargnent aucun effort depuis le déclenchement de la crise en Syrie, et fournissent leur aide humanitaire au peuple syrien frère. Les agences spécialisées koweitiennes, équipes médicales et de secours, ont pris toutes les dispositions visant à soutenir le peuple syrien à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Le total de cette aide est estimé aujourd’hui à environ soixante millions de dollars américains.

Au vu des conditions tragiques que traversent nos frères syriens, et de notre ferme conviction de l’importance et de la nécessité de la réussite de cette conférence internationale, nous avons l’honneur de vous annoncer que la contribution de l’Etat de Koweït sera de 300 Millions dollars américains, en soutien de la situation humanitaire du peuple syrien frère. Nous adressons en cette occasion au peuple syrien l’assurance que la communauté internationale le soutient, est consciente de ses souffrances et qu’elle ne l’abandonnera pas à son sort.

En conclusion, Nous adressons nos remerciements à Son Excellence M. Ban Ki Moon, Secrétaire général de l’ONU, ainsi qu’à ses collaborateurs, pour les efforts qu’ils ont déployés afin de garantir le succès de cette importante conférence. Nous adressons également nos prières à Allah tout puissant afin de mettre un terme à cette catastrophe humaine, pour que la sécurité et la stabilité soient rétablies dans toute la Syrie, et que nos nobles efforts soient couronnés de succès.

Wassalamou Alaikoum Warahmatoullahi Wabarakatouh



Le Leader de l'humanité
عربي English