Resume Historique

L'Amiri Diwan est un des symboles de la souverainté dans l'Etat de Koweït. C'est le siège social et le centre permanent des dirigeants du pays.

Cheikh Khaled Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah a dirigé l'Amiri Diwan depuis le règne du Cheikh Abdullah Al-Salem Al-Sabah, jusqu'à l'année 1990. Après la libération du Koweït lors de l'invasion du régime irakien, Son Excellence Cheikh Nasser Muhammad Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah a été nommé ministre des affaires d'Amiri Diwan le 10 septembre 1991. Puis Cheikh Nasser Sabah Al-Ahmad Al-Sabah a été nommé ministre des affaires d'Amiri Diwan, le 12 février 2006 jusqu'à aujourd'hui.

Le Koweït acquis une grande notoriété en raison de sa situation géographique et l'expension de son activité commerciale, sous le règne de Cheikh Mubarak Al-Kabir, et l'afflux de nombreuses délégations et de commerçants au Koweït, il devint nécessaire de construire un palais qui fut le siège du gouverneur ainsi que le siège de la gouvernance. Il fut décidé de construire un palais situé sur la mer, en 1904, nommé "Palais Al-Seif".

Depuis lors, et avec la succession des Cheikhs, le palais subit de nombreuses modifications et extensions, car il fait partie intégrante de la culture du Koweït et de ses dirigeants ; le premier a l'avoir rénové fut Cheikh Salem Ben Mubarak Al-Sabah, en 1917. Puis, Cheikh Abdullah Al-Salem Al-Sabah fit certaines modifications et extensions au palais, en 1961. Fin 1962, ils le nommèrent "l'Amiri Diwan". Le palais Al-Seif a le caractère architecturale islamique, en raison de l'utilisation d'arabesques et de décorations islamiques, ainsi que de touches caractéristiques du patrimoine koweitien. Les matières premières pour la constructions furent la terre et les roches issues de la mer, ainsi que du calcaire, le bois, les minerais. Le monument les plus célèbre de l'Amiri Diwan est "la tour de l'horloge", qui se situe au sommet du bâtiment, et entouré de céramique de couleur bleue et de plateaux d'or pure.

Avec le développement ces dernières années de l'Etat du Koweït, il était nécessaire d'agrandir le bâtiment de l'Amiri Diwan, en sorte qu'il montre aux yeux du monde le statut de l'Etat du Koweit. C'est en 1987 que les travaux d'extensions furent commencés. En 1990, suite à l'invasion, ces travaux ce sont stoppés, puis ont repris par la suite, pour achever l'Amiri Diwan, le Diwan de son Altesse le prince héritier et le Diwan du premier ministre. De plus, le bâtiment de la salle de conférence du conseil des ministres, ainsi que le secrétaria du conseil des ministres.

Quant à l'ancien bâtiment du palais Al-Seif, l'Etat a mis un plan d'action spécial pour la restauration et la réhabilitation des bâtiments, sans toucher à leur historicité.

 

 

عربي English